Le Dérivé VP, un véhicule personnel transformé en utilitaire

dérivé vp

Le dérivé VP a représenté 130 000 immatriculations en 2012. De plus en plus d’entreprises sont attirées par cette solution, grâce notamment aux avantages fiscaux dont bénéficient ces véhicules de tourisme transformés en véhicules utilitaires. Récupération de la TVA, absence de malus et de  TVS sont autant d’arguments qui attirent les entreprises.

Le principe du dérivé VP

Transformation d’un véhicule de tourisme en véhicule utilitaire

Un dérivé VP est un véhicule de tourisme cinq places, auquel la banquette arrière et les points d’ancrage de ceinture ont été retirés, afin de transporter plus de marchandises. Le véhicule dérivé VP est considéré comme véhicule utilitaire.

La transformation est confiée à un concessionnaire ou un carrossier. Ce dernier va enlever la banquette arrière ainsi que les ceintures de sécurité, poser un plateau,  appliquer une plaque de protection entre les sièges avant et le plateau, et pourra même ajouter un cache afin que les objets transportés ne soient pas visibles aux yeux du public. Si cette transformation peut paraître simple par écrit, elle nécessite un travail soigné. Le résultat doit permettre à l’entreprise d’entretenir une bonne image de marque auprès du public, de ses fournisseurs et de ses clients.

Pourquoi avoir recours au dérivé VP ?

Le dérivé VP n’est pas destiné à se substituer aux véhicules utilitaires, mais à les compléter. Les commerciaux notamment apprécieront la place disponible à l’arrière pour entreposer le matériel dont ils ont besoin pour leur démonstration. Les techniciens se déplaçant avec de nombreuses documentations et pièces de rechange disposent ainsi d’un outil de travail pratique.

Dériver un véhicule de tourisme en véhicule utilitaire : les démarches

Toute transformation de véhicule doit donner lieu à une homologation par le service des mines. Le concessionnaire ou le carrossier spécialisé dans la transformation de véhicules personnels en véhicules utilitaires, se charge lui-même de l’homologation. L’entrepreneur reçoit donc son nouveau véhicule utilitaire clés en mains.

Les avantages fiscaux du dérivé VP

Exonération de malus écologique

Une fois le véhicule transformé en utilitaire, il n’est plus assujetti au malus écologique. On appréciera cette facilité notamment chez les monospaces émetteurs de CO2, ou les 4X4 et grosses motorisations.

Exonération de la TVS

Un véhicule de société dérivé de VP à VU est exonéré de taxe sur les véhicules de société (TVS). Les entreprises contraintes d’utiliser des véhicules peu écologiques réaliseront une économie très intéressante.

Récupération de la TVA

Lorsqu’une entreprise fait l’acquisition d’un véhicule utilitaire dérivé VP, elle récupère la TVA sur le prix d’achat ou sur les loyers de la location en cas de leasing utilitaire (LLD ou LOA). La TVA est également récupérable à 100 % sur le prix du carburant.

Comment obtenir un dérivé VP ?

Faire transformer un véhicule de tourisme neuf en véhicule utilitaire dérivé VP

A la commande, lorsque l’entreprise souhaite un véhicule utilitaire dérivé VP, elle le signale au distributeur (Concessionnaire ou organise de location longue durée), qui effectue toutes les démarches, à savoir commande du kit utilitaire, montage chez un carrossier, passage aux mines, et immatriculation du véhicule en véhicule utilitaire. Seuls les coûts liés à la transformation sont à prévoir, à savoir le Kit utilitaire, et le carrossier, qui va se charger de le monter.

Faire l’acquisition d’un dérivé VP d’usine

Certains constructeurs proposent de fabriquer certains véhicules  tourisme directement en véhicules utilitaires, directement sur la chaîne de production. L’entreprise reçoit ainsi son outil de travail déjà agréé par le service des mines, et prêt à être utilisé, sans avoir de démarche à effectuer. Cela évite d’avoir à payer la transformation et le kit dérivé VP. C’est une solution qui s’avère intéressante financièrement.

Demander un devis LLD pour un Dérivé VP