Renault Kangoo Z.E: 1er utilitaire électrique

Renault-Kangoo-ZELe Renault Kangoo Z.E est l’un des modèles phares de la gamme des utilitaires Renault. Disponible depuis fin 2011, on le trouve en trois versions de deux longueurs. En 2 places, 3 places et 5 places (Cabine approfondie), ces trois versions affichent un volume utile de 3,5 m³ à 4,6 m³, pour une charge utile maximale de 650 kg. Notons que la version cabine approfondie 5 places présente un volume de chargement d’1,3 m³ avec siège en place, et 3,4 m³ en rabattant les sièges arrière.

La batterie de 22 kW est intelligemment placée à plat sous le plancher, afin de ne pas rogner sur l’espace de chargement.

La Renault Kangoo Z.E ne se distingue pas de ses confrères à première vue, n’eût été pour la trappe de recharge située sur la calandre. Un œil non-averti le prendrait donc pour une version thermique classique. Le tableau de bord intérieur ressemble à s’y méprendre à celui de la Renault Fluence, avec notamment son indicateur de niveau de charge de batterie. Le conducteur trouvera également un économètre, lui indiquant s’il roule actuellement en phase de récupération ou de consommation.

Par rapport à sa grande sœur la berline Fluence, Kangoo Z.E est moins puissant. Il affiche 44 kW contre 70 kW pour la Fluence, sans pour autant perdre au niveau des accélérations, grâce à un couple de 226 Nm. Il atteindra la vitesse maximum de 130 km/h, le constructeur français propose d’ailleurs de le brider à 90 km/h ou 110 km, au choix.

Entre 6 heures et 8 heures sont nécessaires pour recharger entièrement le Kangoo ZE. Il est fourni avec un câble Scame, qui nécessitera toutefois l’installation d’un coffret de charge, dans l’entreprise ou à domicile. Il existe toujours la possibilité de recharger ce véhicule utilitaire électrique sur une prise E/F, à condition de s’acquitter des 498 € HT nécessaires. On notera qu’il n’existe pas de solution de charge rapide pour l’instant.

Quelle autonomie pour la Renault Kangoo Z.E ?

Comptez raisonnablement pouvoir faire 120 km avant d’arriver à 10 % de batterie. Attention toutefois, ces données s’entendent sur un trajet longiligne, sans chargement. Une utilisation en ville avec charge pourrait fort bien déboucher sur une autonomie plus restreinte. Pour donner un ordre d’idée au lecteur, le groupe La Poste annonce une autonomie de 70 km maximum. Il faut savoir que la poste a commandé 10 000 Kangoo électriques à Renault, et se trouve donc en bonne position pour émettre une revue crédible. Au final, il est conseillé aux personnes intéressées de se livrer à un essai en situation réelle.

Renault-Kangoo-ZE-3

Il serait notamment intéressant de faire le test en utilisant le Kangoo ZE en mode Eco. D’après le constructeur, ce mode de conduite permettrait d’augmenter l’autonomie de 20 %.

Les options proposées dans le Kangoo électrique

Renault propose un bon nombre d’options pour son véhicule utilitaire électronique Kangoo. On appréciera tout particulièrement le système de navigation Carminat TomTom, intégrant une fonctionnalité permettant de marquer les prochaines bornes de recharge sur le trajet. Cette intelligent système permet également de visualiser l’autonomie du véhicule sur une carte interactive.

Si vous comptez utiliser le Kangoo en hiver, vous avez la possibilité d’utiliser un chauffage alimenté par un moteur diesel, ce qui vous évitera d’utiliser les batteries. Il s’agit du système Webasto.

Un bon rapport utilité/coût

Le Kangoo Z.E est vendu au premier prix de 15 000 € sans batterie. Il s’agit bien entendu du prix de départ concernant la version deux places. On se trouve donc dans un tarif augmenté de 20 % par rapport à un Kangoo thermique d’entrée de gamme. Cependant, cette différence de prix est compensée par une garantie de 5 ans ou 100 000 km sur la chaîne de traction électrique, alors qu’elle n’est que de deux ans en ce qui concerne les modèles thermiques.

renault_kangoo_ze_02

Il est raisonnable de partir sur un coup énergétique avoisinant les 1,5 € au 100 km. Viendra s’ajouter à la location des batteries, que l’on obtient à partir de 76 € HT pour 10 000 km par an, si l’on signe un contrat de 36 mois. Un comptable qui fera le rapprochement avec un véhicule utilitaire classique consommant 6 l aux 100 km, s’apercevra que le coût du Kangoo ZE est identique à celui de sa version thermique. L’écart pourrait bien se creuser dans le futur en faveur des véhicules électriques, si l’on tient compte de la possible augmentation des prix du carburant.

Le Kangoo Z.E, passé et futur

Les professionnels apprécieront un véhicule aussi utile qu’utilitaire, pratique et polyvalent. Toutefois, la condition sine qua non et que l’autonomie réelle soit en rapport avec les besoins des utilisateurs. Si tel est le cas, le Kangoo ZE devrait continuer ses performances. Il connu un succès rapide dès sa mises en route en 2011, et sans doute que la grosse commande du groupe la poste devrait contribuer à la réputation de cet utilitaire électrique.